Pèlerinage connecté à Lourdes – Jour 3 (22/05/2020)

« Allez dire aux prêtres qu’on vienne ici en procession ! »

Source ; Sanctuaire de Lourdes

« Allez dire aux prêtres qu’on bâtisse ici une chapelle et qu’on y vienne en procession », a dit la Vierge Marie à Bernadette Soubirous lors de la treizième apparition, le 2 mars 1858. Nous aurions dû répondre à la demande de la Vierge Marie en nous rassemblant pour la procession dite « eucharistique ».

Utilisons notre imagination pour vivre cette procession pas seulement comme un reportage qui nous placerait à l’extérieur mais comme une démarche intérieure de foi et de prière. Avec nos frères et sœurs malades, accompagnés des brancardiers, des hospitalières, des jeunes de nos écoles, nous serions rassemblés près du podium. L’un ou l’autre jeune ou brancardier aurait peut-être été désigné la veille pour être porteur d’une bannière d’un des quatre évangélistes, d’un flambeau voire du dais qui abrite le Saint-sacrement. En attendant l’arrivée des évêques, prêtres, diacres et acolytes, nous avons bien le temps de parler entre nous, de fraterniser, rire aussi, en nous accroupissant devant un frère dans sa voiturette, en nous penchant un peu au-dessus de cette sœur sur son brancard. La tour en rénovation entourée d’échafaudages de la basilique supérieure sonne 17h et la musique ou un chant annonce le début de notre prière. Déposition du grand ostensoir, encensement par le président, un accueil en quatre langues, un court extrait d’évangile et voici que s’ébranle la procession, direction la basilique saint Pie X. Le soleil est radieux aujourd’hui à Lourdes, la prière est fervente, à la vue de tous ces pèlerins qui, respectueusement, s’agenouillent au passage du Seigneur ressuscité, présent dans l’eucharistie. Comme ils sont beaux ces chants diffusés dans les haut-parleurs dont nous pouvons reprendre aisément les refrains, même dans différentes langues, si nous sommes un tant soit peu polyglottes. Voici que nous entrons dans la basilique souterraine : nos yeux ont besoin de quelques minutes d’adaptation pour passer de cette forte luminosité extérieure à la lumière artificielle des néons.

Vient alors un bon moment de paix intérieure : l’adoration en silence, distraite de temps en temps par le gazouillement d’un enfant ou le petit cri d’un frère handicapé. « Jésus, tu es là, présent sur ce grand autel. Toi seul est illuminé, toi seul nous illumine de ta présence, de ton amour. Nous te regardons ou, ton image inscrite dans notre cœur, nous fermons les yeux pour la rechercher au fond de nous-mêmes. Mais surtout, soyons-en certains, c’est toi d’abord qui pose ton doux regard plein de miséricorde sur chacun de nous, sur nos frères et sœurs malades. Nous le comprenons encore mieux lorsque tu viens à notre rencontre, quand le président nous bénit avec l’ostensoir. Oui, cette prière nous fait tant de bien, elle nous manifeste ton immense amour, toi, Seigneur Jésus, qui t’es livré pour nous à la souffrance et à la mort ; toi qui as vaincu tout mal et la mort dans la victoire de la Résurrection. Et puis, ne l’oublions pas, dans l’histoire de Lourdes, de nombreuses guérisons ont eu lieu au moment de la bénédiction des malades.

D’ici quelques jours, en ma paroisse, je proposerai chaque après-midi un long moment de prière en chacun de mes quatorze clochers : prière du chapelet, méditation de la Parole de Dieu et adoration du Saint-Sacrement. Au terme de celle-ci, je sortirai sur le parvis de l’église ou sur la place et le Seigneur bénira tous les habitants du village. N’hésitez pas à interpeler votre curé pour lui proposer pareille démarche, il en sera heureux !

« Dans cette nuit paisible, nous veillons. Nous prions. Non plus chacun dans le secret, mais comme un immense peuple en marche à la suite de Jésus-Christ ressuscité, nous éclairant les uns les autres, nous entraînant les uns les autres », a dit le pape Jean-Paul II à Lourdes, le 14 août 1983, à la fin de la procession mariale.

« Vox populi, vox Dei », l’intelligence spirituelle des petits a fait que, dès le 18 février 1858, jour de la troisième apparition, une des deux personnes qui accompagnaient Bernadette avait apporté un cierge. Par la suite, Bernadette elle-même est toujours venue avec un cierge. La procession aux flambeaux ou procession mariale est le moment le plus populaire de Lourdes.

Nous, pèlerins de Tournai, nous regroupons derrière nos deux bannières du diocèse de Tournai et de l’Hospitalité diocésaine, pèlerins valides derrière nos frères et sœurs pèlerins malades et handicapés. Il fait encore beau et doux, ce soir et pas un grain de vent. Ouf, nous n’aurons aucune difficulté à garder notre cierge allumé au creux de sa collerette. A nouveau, les cloches de la tour entourée d’échafaudages sonnent les neuf coups qui annoncent le début de la procession. C’est la croix lumineuse de Jésus qui nous précède tous et Marie, notre Mère et notre Sœur, marche au milieu de nous, peuple des chrétiens, « nous éclairant les uns les autres, nous entraînant les uns les autres. » Après le chant du Credo, nous répondons à la demande de notre bon pape François et nous prions le Notre Père et trois Ave Maria pour lui, à ses intentions et aux intentions de l’Eglise.

En cette fête de l’Ascension, comme tous les jeudis, nous méditons les mystères lumineux du baptême, des noces de Cana, de l’annonce du Royaume et de l’appel à la conversion, de la Transfiguration et de l’Eucharistie. « Gloriosa Mater Christi, benedicta Mater nostra », le chant de l’Ave Maria de Lourdes et autres chants des chorales viendront ponctuer notre prière pèlerine. Il est près de 22h, les derniers « Je vous salue Marie » du cinquième mystère lumineux se prient en français. Les bannières se sont rangées sur les marches des escaliers de part et d’autre du parvis, la statue de Notre-Dame au centre, au côté de la croix de procession, entourée des flambeaux. La chorale lance le Salve Regina, repris en chœur par les évêques et les prêtres et toute la foule. Vient alors ce moment tant attendu et qui nous sera déconseillé pendant quelques mois encore, le baiser de paix, la chaleureuse poignée de main. Les personnes malades seront reconduites à l’Accueil mais échangeront encore sur le chemin du retour leur émerveillement à ceux qui les accompagnent et leur témoignent leur affection. Au sortir de l’ascenseur, leurs « anges gardiens de la nuit » les accueilleront, large sourire aux lèvres et souvent par une note d’humour. Quant aux autres pèlerins, plusieurs possibilités s’offrent à eux : repasser par la Grotte pour un dernier moment de prière silencieuse, se retrouver avec d’autres pour fraterniser autour d’un verre de Jurançon, doux ou sec, ou rejoindre directement son hôtel, « au Lit on dort ». Tout ceci, nous le connaissons ou nous l’aurions découvert lors de notre premier pèlerinage.

Abbé Yves Verfaillie


Une vidéo YouTube est jointe (Cliquez sur la photo ci-dessous).


Intentions de prière :

Par ces témoins que nous avons rencontrés, Seigneur tu as mis dans nos cœurs le désir de venir à Lourdes à la rencontre de Marie avec Bernadette, accorde-nous à tous ceux qui comptent sur notre prière l’espérance qu’ils seront exaucés, nous t’en prions.

Seigneur, Vous êtes toujours présent parmi nous dans la Sainte Eucharistie.

Par l’Adoration, nous avons la possibilité de Vous tenir compagnie.

Puissiez-vous nous inspirer dans notre prière afin que nous répondions à la mission reçue lors de notre baptême, nous t’en prions.

Marie, daigne soutenir celles et ceux qui sont au service de l’Eglise. Que par notre prière, ils puissent être de véritables pasteurs, traceurs de chemins qui conduisent vers ton Fils, nous t’en prions.

Pour continuer à marquer concrètement notre communion, nous pouvons, si nous le voulons, nous inscrire en ligne via le lien et laisser un message et/ou une (des) intention(s).


Louanges eucharistiques

Puisque Vous êtes toujours avec nous dans la Sainte Eucharistie, soyons toujours avec Elle, tenons-Lui compagnie au pied du Tabernacle, ne perdons pas, par notre faute, un seul des moments que nous passons devant notre Bien-Aimé, notre Tout, est là, Il nous invite à Lui tenir compagnie et nous ne nous y précipiterions pas, et nous passerions ailleurs un seul des instants qu’Il nous permet de passer à Ses pieds !

Quand il dépend de nous d’aller devant la Sainte Eucharistie, n’allons jamais ailleurs : la Sainte Eucharistie, c’est Jésus, c’est tout Jésus ! Tout le reste, ce n’est qu’une créature morte.

Dans la Sainte Eucharistie, Vous êtes tout entier, tout vivant, mon bien-aimé Jésus, aussi pleinement que Vous étiez dans la maison de la Sainte Famille de Nazareth, dans la maison de Magdeleine à Béthanie, que Vous étiez au milieu de vos Apôtres …

Oh ! Ne soyons jamais hors de la Présence de la Sainte Eucharistie, pendant un seul des instants où Jésus nous permet d’y être. Ainsi soit-il.


Source ; Sanctuaire de Lourdes

Prière :

Prière à Notre-Dame de Lourdes de Jean-Paul II :

« Je te salue Marie, Femme de foi, première entre les disciples ! Vierge, Mère de l’Église, aide-nous à rendre toujours compte de l’espérance qui est en nous, ayant confiance en la bonté de l’homme et en l’amour du Père. Enseigne-nous à construire le monde, de l’intérieur : dans la profondeur du silence et de l’oraison, dans la joie de l’amour fraternel, dans la fécondité irremplaçable de la Croix. Sainte Marie, Mère des croyants, Notre-Dame de Lourdes, prie pour nous. Ainsi soit-il ! »

Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous !

Sainte Bernadette, priez pour nous !


Chaque jour sur TV Lourdes :

  • 08h30 à 09h00 Laudes et lecture
  • 10h00 à 10h30 Messe en français (KTO)
  • 10h30 à 11h00 Prières en français
  • 12h00 à 12h30 Angélus – Prière
  • 15h30 à 16h00 Chapelet (KTO)
  • 17h30 à 18h00 Vêpres

Je dépose une intention de prière : https://www.lourdes-france.org/intention-priere/


J’attire votre attention sur le fait que des personnes intéressées par ce pèlerinage virtuel ne disposent pas d’adresse e-mail, ni de connexion internet. Si vous en connaissez dans votre entourage et/ou votre quartier, n’hésitez pas à imprimer ces quelques mots et à aller le déposer dans leur boîte-aux-lettres.

André

You may also like...

wpChatIcon
Accessibility