Accueil L'Hospitalité Les Pèlerinages Les Malades Le Message Les Informations Nous contacter

© HDT asbl 2015
Termes et conditions d’utilisation

Politique de confidentialité

Plan du site

Hospitalité Tournai asbl

Rue des jésuites, 28

7500 Tournai

Belgique

www.hospitalite-tournai.be

BCE 0549.801.740

« Venez et voyez » « Voulez-vous me faire la grâce De venir ici... » (Notre-Dame à Bernadette) « Il faut que j’aille à la grotte; Dépêchez-vous  si vous voulez m’accompagner »  (Bernadette) Accueil Prières choisies

LES BÉATITUDES

HEUREUX LES PAUVRES !

Heureux, non pas les damnés de la terre, ceux qui sont écrasés par la misère et l'absurdité de la vie.

Mais heureux ceux qui luttent de toutes leurs forces contre ce qui écrase l’homme, contre la misère. Ceux qui ne sont pas remplis d’eux-mêmes. Ceux qui ne laissent pas leur vie s’ encombrer des prestiges du savoir et du pouvoir. Ceux qui refusent de se prosterner devant l'argent et le profit comme devant une idole. Ceux qui acceptent d'être dérangés par les autres, d'être dérangés par Dieu. Ceux qui avancent dans la vie les mains nues et le visage découvert.

HEUREUX LES DOUX !

Heureux, non pas les résignés, ceux qui supportent tout, ceux qui s'abandonnent à la fatalité, ceux qui craignent les conflits et les fuient.

Mais heureux les tenaces et les impatients, ceux qui jusque dans leur révolte contre la violence font de la non-violence l’arme de la paix. Ceux qui ne cherchent pas à dominer mais à promouvoir. Ceux qui ne veulent pas réussir à n'importe quel prix. Ceux qui ne veulent pas avoir raison toujours et partout. Ceux qui prennent leur vie en main et la mènent avec sérénité devant Dieu et devant les hommes.

HEUREUX CEUX QUI PLEURENT !

Heureux, non pas ceux qui pleurnichent ou larmoient, ceux qui ne pleurent que sur eux-mêmes.

Mais heureux ceux qui pleurent de compassion avec ceux qui souffrent. Ceux qui se rangent activement du côté de ceux qui pleurent. Ceux qui, jusque dans leurs larmes, sont encore capables de lutter et d'aimer la flamme que donne l'espérance. Ceux qui ne se laissent pas submerger ni durcir par les contradictions, la solitude et la mort.

HEUREUX CEUX QUI ONT FAIM ET SOIF DE JUSTICE !

Heureux, non pas ceux qui sont repus, ceux qui se cramponnent à leurs illusions et à leurs privilèges, ceux qui n'attendent rien des autres, rien de Dieu.

Mais heureux ceux dont toute la vie est habitée par la passion que l'homme soit debout et que le monde réussisse. Ceux pour qui le combat de la justice est l'expression de leur fidélité à Dieu. Ceux qui n'ont pas peur de prendre des risques. Ceux qui ne se contentent pas du froid équilibre des droits. Ceux qui livrent la justice à la miséricorde de Dieu.

HEUREUX LES MISÉRICORDIEUX !

Heureux, non pas les coeurs durs, ceux qui crânent ni ceux qui craquent devant le mal ou la misère.

Mais heureux ceux qui ne prétendent pas avoir le dernier mot. Ceux qui ne ressassent pas les vieilles rancunes. Ceux qui ne tiennent pas les comptes des offenses. Ceux qui ne passent pas le temps à préparer des revanches. Ceux qui prennent le risque d'aimer ceux qui ne les aiment pas. Ceux qui vont jusqu'au bout de cet amour.

HEUREUX LES COEURS PURS !

Heureux, non pas ceux qui se complaisent dans les combines et les eaux troubles, ceux qui trichent, ceux qui se donnent des masques.

Mais heureux ceux dont le coeur est une source transparente. Ceux dont le oui est oui. Ceux qui ne se contentent pas de belles promesses et de beaux sentiments. Ceux qui communiquent aux autres la fraîcheur de leur amitié et la vérité de leur témoignage.

HEUREUX LES ARTISANS DE PAIX !

Heureux, non pas ceux qui sèment le soupçon et la discorde, ceux qui prennent leur parti des blocages et des divisions, ceux qui sont satisfaits de la paix.

Mais heureux ceux qui bâtissent la paix comme une conquête sur leurs faiblesses et leurs contradictions. Ceux qui, jusque dans leur combat, sont des inspirateurs de réconciliation. Ceux qui, sur les décombres du vieux monde, font retentir le chant du nouveau monde. Ceux qui savent d'où vient la vraie paix et jusqu'où elle doit aller.

HEUREUX CEUX QUI SONT PERSÉCUTÉS PAR LA JUSTICE !

Heureux, non pas ceux qui dans les remous de l'humanité se construisent une tour d'ivoire, ceux qui dans les affrontements de l'humanité tirent leur épingle du jeu.

Mais heureux ceux qui trouvent la croix au bout de leur chemin pour défendre la dignité de tout homme. Ceux qui acceptent d'être incompris ou même trahis. Ceux qui sont poursuivis, talonnés jusqu'à la vingt-cinquième heure.