Accueil L'Hospitalité Les Pèlerinages Les Malades Le Message Les Informations Nous contacter

© HDT asbl 2015
Termes et conditions d’utilisation

Politique de confidentialité

Plan du site

Hospitalité Tournai asbl

Rue des jésuites, 28

7500 Tournai

Belgique

www.hospitalite-tournai.be

BCE 0549.801.740

« Venez et voyez » « Voulez-vous me faire la grâce De venir ici... » (Notre-Dame à Bernadette) « Il faut que j’aille à la grotte; Dépêchez-vous  si vous voulez m’accompagner »  (Bernadette) Accueil 2017 - Le seigneur fit pour Moi des merveilles !

Le sanctuaire de Lourdes propose aux pèlerins de cette année 2017 de suivre le chemin ouvert par la 25 ème Journée Mondiale du Malade, célébrée de manière extraordinaire à Lourdes pour l’anniversaire de sa première célébration, le 11 février 1993. Nous sommes invités à porter sur la souffrance le regard de Marie. Dès les premiers moments de la Bonne Nouvelle, à Cana, elle sait montrer à Jésus les besoins des hommes, et elle sait montrer aux hommes le chemin de Jésus. Elle reste, tout au long du ministère de Jésus, celle qui l’accompagne par sa foi, manifestée au pied de la croix par sa présence offerte : elle reçoit alors le disciple comme son fils (Jn 19, 26). L’heure de Jésus est aussi l’heure de la femme (Jn 16, 21). Toute souffrance avec elle devient douleur d’enfantement. Elle est « la mère », qui accueille et transmet le don d’amour de Jésus crucifié.

Ci-joint le document en format pdf

C’est elle qui se laisse voir à Bernadette, au fond du trou noir d’un rocher pyrénéen. Bernadette se heurte à une impasse. Elle peut voir en face d’elle « une vraie mine de bois et d’os », précisément ce qu’elle est venue chercher, mais même cela lui est rendu inaccessible par l’eau froide du canal. Ce moment résume toute son existence, vouée à l’échec par la maladie, les mauvaises récoltes et la mauvaise gestion, l’incapacité d’apprendre à l’école et au catéchisme. A 14 ans, elle est comme une marginale, à la périphérie de Lourdes. Elle aurait pu disparaître de Lourdes sans que personne s’en inquiète…